Demandez Angela

Dans la continuité du travail mené lors des Assises locales de la sécurité qui se sont tenues en octobre 2022 et du comité de la vie nocturne Kemper Noz, la Ville poursuit ses engagements dans la prévention et la lutte contre toutes les formes de discriminations. C’est dans ce cadre que la municipalité déploie le dispositif national « Demandez Angela » sur le territoire quimpérois.
8 jeunes femmes sur 10 ont peur de sortir seules le soir. La plupart des femmes ont déjà été harcelées ou suivies dans la rue et les transports en commun. Si le harcèlement de rue touche particulièrement les femmes, il peut toucher tout le monde.

« Ask for Angela » est une initiative mise en place au Royaume-Uni en 2016. « Angela » réfère à « ange », reflétant l’idée de protection. Elle a été ensuite reprise sous d’autres noms dans d’autres pays et villes, dont les Etats-Unis.

« Demandez Angela » a été lancé en France en 2020 par le ministère chargé de l'Égalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l'Égalité des chances et soutenu par HeForShe, le mouvement mondial de solidarité d’ONU Femmes pour l’égalité entre les femmes et les hommes. Plusieurs villes françaises, comme Bordeaux, Toulouse ou encore Lyon, ont déjà déployé « Demandez Angela » sur leur territoire.

Ce dispositif consiste à créer des lieux refuges (bars, hôtels, commerces, établissements accueillant du public…) pour les personnes qui ne se sentent pas en sécurité ou qui se sentent harcelées dans l’espace public. Les lieux refuges en question sont identifiés par un autocollant sur leur vitrine ; il suffit d’y entrer et de demander « Angela » pour alerter sur la situation subie.

La municipalité de Quimper souhaite mettre en place ce dispositif sur son territoire début 2023, en associant les bars, hôtels, restaurants et lieux quimpérois accueillant du public.
Ainsi, la Ville a adressé un courrier le 25 novembre, journée internationale pour l’élimination des violences faites aux femmes, aux représentants des lieus associés à Kemper Noz, afin de leur proposer de rejoindre la démarche.
Une réunion d’informations est organisée le lundi 9 janvier à 17h à l’Hôtel de Ville et d’Agglomération.

Les établissements qui deviendront partenaires de ce dispositif, à travers une charte qu’ils signeront, devront s’engager à :

  • Porter assistance et soutenir toute personne* faisant appel au dispositif
  • Informer et impliquer l’ensemble de leurs employé(e)s dans la mise en œuvre du dispositif, et ce de manière régulière, pour assurer le respect de ses principes et garantir la qualité de l’assistance
  • Communiquer leur participation au dispositif de manière visible et durable, au grand public, à leurs client(e)s, via les supports de communication qui leur seront fournis (autocollant, flyer…).

*Indépendamment de son sexe, orientation sexuelle, identité de genre, origine sociale, origine géographique, handicap, convictions religieuses, apparence physique et âge.

Ils seront également amenés à suivre une session de sensibilisation obligatoire, organisée par la Ville, sur l’accueil et l’écoute bienveillante de toute personne demandant Angela.

Enfin, être partenaire de « Demandez Angela » suppose de ne pas tolérer au sein de son enseigne, sous quelque forme que ce soit, des propos et comportements discriminatoires (remarques, insultes, agissements sexistes ou sexuels, propos racistes…). Le dispositif repose sur des principes de bienveillance, d’inclusion et de solidarité.