Elaboration du nouveau Plan local d'urbanisme

L’élaboration d’un PLU est une obligation légale. C’est surtout un outil formidable pour une collectivité, car ce document met en œuvre une politique d’aménagement du territoire pour les quinze prochaines années.

Guillaume Menguy, adjoint chargé de l’urbanisme, du cadre de vie, de la rénovation urbaine et des espaces verts

La ville de Quimper doit évoluer : attirer de nouveaux habitants arrivent, construire des logements, permettre l’installation d’entreprises… Comment impulser et organiser tout cela ? Grâce au Plan local d’urbanisme (PLU), un document fondamental pour l’avenir du territoire.

Le PLU est un projet global d’urbanisme et d’aménagement qui a pour objectifs de fixer les règles générales d’utilisation du sol sur le territoire quimpérois.

Il traite de l’habitat, mais aussi des déplacements, des activités économiques, des équipements publics, des paysages et du patrimoine. Tout ce qui fait la spécificité d’une commune.

Le PLU en 4 grands axes

Maintenir l’attractivité du territoire

Quimper, en tant que capitale de la Cornouaille, doit faire preuve de dynamisme et d’attractivité. Plusieurs leviers sont mis en œuvre : le développement d’une offre de logements diversifiés pour générer la croissance de la population, le développement d'une offre foncière pour le développement économique dans toutes ses composantes (industrielle, tertiaire, commerciale, agricole...) mais aussi la promotion de la qualité de ses aménagements et de son cadre de vie.

Créer 500 nouveaux logements par an

En un peu plus de 6 ans, la ville a perdu 1 600 habitants. Le PLU prévoit de créer de nouvelles zones d’habitat en continuité urbaine. Il prévoit aussi de créer de nouveaux logements en renouvellement urbain, notamment sur des zones industrielles qui n'en ont aujourd'hui plus les fonctions. L’objectif est d’aboutir à 7 000 nouveaux logements sur les 14 prochaines années, soit 500 logements par an, dans une logique d’urbanisation maîtrisée afin de garder une cohérence de territoire et de quartiers.

Protéger les zones agricoles

Le tissu agricole de la ville est riche : 47 exploitations sont présentes sur le territoire communal. La préservation des espaces naturels et agricoles est essentielle afin de maintenir une agriculture diversifiée, dynamique et de proximité. Cela est d’autant plus important dans le contexte de grave crise agricole que connaissent les filières actuellement.

Préserver le cadre de vie

Le PLU vise à encadrer l’urbanisation de la ville tout en préservant le cadre de vie et l’environnement. Quimper (Kemper en breton signifie confluence) est une ville où convergent plusieurs cours d’eau et est soumise aux aléas de la marée. Cette spécificité fait l’identité de la ville. Les documents d’urbanisme doivent veiller à préserver ces caractéristiques tout en intégrant les risques d’inondation et de submersion marine.

Complémentaire du Scot

Le PLU reprend les orientations du Schéma de cohérence territorial (Scot). Il délimite notamment les zones d’implantation des zones commerciales de périphérie et définit les centralités. Cette nouvelle obligation renforcera l’attractivité du commerce du centre-ville et définira les règles d’implantation de nouveaux commerces en périphérie.

Une dimension patrimoniale

Un autre document est élaboré en parallèle du PLU. Il s’agit de l’Aire de mise en valeur de l’architecture et du patrimoine (AVAP). Il permet de repérer tous les bâtiments et les ensembles urbains à dimension patrimoniale qui nécessitent une certaine vigilance dans leur préservation, leur restauration ou lors de construction nouvelle. L’AVAP remplace ainsi la Zone de protection du patrimoine architectural, urbain et paysager (ZPPAUP).

Où en est-on ?

  • Printemps 2016 : vote du projet arrêté de PLU par le conseil municipal puis consultation pour avis de l’ensemble des partenaires publics.
  • Septembre 2016 : début de l’enquête publique, ouverte aux Quimpérois.
  • Fin 2016 : reprise du projet selon les conclusions de l'enquête publique.
  • 1er trimestre 2017 : adoption définitive du PLU par le conseil municipal.

Qui participe au PLU ?

La caractéristique de ce document est de s’appuyer tout au long du processus sur des consultations et des concertations. Ce dialogue est une condition essentielle pour garantir la bonne élaboration du projet.

Les partenaires publics consultés : l’État représenté par le préfet, le Conseil régional, le Conseil départemental, la Chambre d’agriculture, la Chambre de commerce et d’industrie (CCI), la Chambre de métiers et de l’artisanat (CMA29), le Syndicat mixte d’élaboration du Scot de l’Odet (Symescoto), le Sivalodet, ainsi que Quimper Communauté et toutes les communes voisines de Quimper.

La concertation avec la population est également une garantie de succès. Les Quimpérois pourront faire part de leurs avis lors de l’enquête publique qui va débuter en septembre. Des outils seront mis à leur disposition en mairie et sur le site internet de la Ville.

Ville de Quimper
Contact

Hôtel de ville et d'agglomération de Quimper
44 place Saint-Corentin
CS 26004 - 29107 Quimper cedex
02 98 98 89 89 - contact@quimper.bzh

Horaires

Ouverture de l'accueil
En semaine : 8h30 - 18h
Samedi matin : 9h - 12h

Ouverture de l'état civil
En semaine : 8h30 - 17h
Samedi matin : 9h - 12h