Risques d’inondations : calendrier des grandes marées du 1er trimestre 2023

Accueil Toutes les actualités Sécurité, prévention

Risques d’inondations : calendrier des grandes marées du 1er trimestre 2023

Risques d’inondations : calendrier des grandes marées du 1er trimestre 2023 Vigilance crues
Le 19/01/2023 • Mis à jour le 19/01/2023 | 14h28

Plusieurs épisodes de grandes marées à risque sont prévus en janvier, février et mars. Les riverains et commerçants se trouvant dans des zones concernées par de potentiels débordements peuvent s’inscrire gratuitement au service INFOCRUES.

Les coefficients de marées élevés, prévues pendant le premier trimestre 2023, pourraient engendrer des débordements dans les secteurs de Locmaria, du Cap Horn, sur les quais et en centre-ville. Si des conditions météorologiques de type orages ou crues de l’Odet et du Steïr s’avèrent concomitantes avec le pic de crue de pleine mer, les débordements pourraient être aggravés.

Dates de grandes marées Coefficients
Du 22 au 25 janvier Entre 96 et 105
Du 20 au 24 février Entre 100 et 112
Du 21 au 24 mars Entre 100 et 111

Afin d’identifier les éventuels risques, plusieurs paramètres doivent être pris en compte, en plus des coefficients de marée, notamment la pression atmosphérique et le vent. Par exemple, lors d’une tempête, ces deux effets peuvent faire monter le niveau de la mer. C’est ce que l’on appelle la surcote. Elle correspond à la différence entre le niveau prévisible de la marée et le niveau effectivement observé.
A Quimper, des vents à dominance sud et/ou sud-ouest peuvent ainsi engendrer un phénomène de surcote marine augmentant ainsi le niveau d’eau lors de la marée de pleine mer.

En cas de risque de débordements, la ville de Quimper déclenche le dispositif d’alerte INFOCRUES afin de prévenir la population d’un épisode à risque de marée à forts coefficients pouvant engendrer des débordements.
En février, la ville de Quimper et la réserve communale de sécurité civile, organiseront des actions de sensibilisation, en allant à la rencontre de riverains et commerçants se situant dans des zones « à risque ».

La ville de Quimper déclenche également son plan déviation « grandes marées » en cas de débordements en mettant en place des barrières, batardeaux et en interdisant l’accès des zones inondées. Pour rappel, il est interdit de s’engager dans une rue barrée pour des raisons de sécurité. Le passage de véhicules génère par ailleurs un phénomène de vague pouvant impacter les commerces et habitations situés au rez-de-chaussée.

Dispositif d’alerte INFOCRUES

La ville de Quimper dispose d'un système automatisé d'alerte qui permet de prévenir par téléphone les personnes abonnées au service INFOCRUES (résidents, commerçants, membres d'associations, etc.), en cas de crue de l'Odet et/ou du Steïr menaçant de déborder et d'occasionner des inondations.

La diffusion de l'alerte ne concerne que les secteurs de la ville risquant d'être inondés par les débordements de l'Odet et/ou du Steïr en crue.

L'abonnement à INFOCRUES est gratuit. Seules les personnes inscrites sont prévenues.

Lors d’épisodes de marées à forts coefficients, il est également conseillé d’écouter la radio et les antennes locales. Les prévisions météorologiques de Météo-France sont consultables sur le site internet www.meteofrance.com et le répondeur au 05 67 22 95 00 (appel gratuit) ou sur le site www.vigicrues.gouv.fr en cas de risques de crues.