Sécurisation aux abords des établissements scolaires : la ville lance une expérimentation au rond-point d'Acadie

Accueil Toutes les actualités Sécurité, prévention

Sécurisation aux abords des établissements scolaires : la ville lance une expérimentation au rond-point d'Acadie

Sécurisation aux abords des établissements scolaires : la ville lance une expérimentation au rond-point d'Acadie  Rond-point d'Acadie Photo : Ville de Quimper
Le 21/04/2021 • Mis à jour le 21/04/2021 | 17h52

Afin de garantir la sécurité de tous, enfants comme adultes, la ville de Quimper a programmé pour l’année 2021 un certain nombre d’aménagements de voirie aux abords des établissements scolaires. Parmi eux, l’expérimentation d’une seule voie en entrée et sortie du rond-point d’Acadie afin d’assurer un réel partage de l’espace public en donnant la priorité à la sécurité des piétons et des personnes en situation de handicap aux abords du lycée de Cornouaille.

Lieux de vie et de passage, les périmètres des établissements scolaires sont des zones de rencontre pour lesquelles la garantie d’une sécurité optimale doit être de rigueur. L’affluence aux heures de pointe et la diversité des usagers de la voirie (piétons, cyclistes, automobiliste…) nécessitent des aménagements spécifiques pour protéger les usagers les plus vulnérables, notamment les enfants et adolescents, mais également les personnes à mobilité réduite (dont les personnes âgées) ou les personnes accompagnées d’un enfant en poussette.

Si de nombreux aménagements ont été réalisés depuis des années, de nombreux dysfonctionnements perdurent et des actes d’incivilité sont constatés au quotidien, avec notamment des vitesses excessives d’automobilistes et du stationnement sauvage sur trottoir. Ces comportements se traduisent par la mise en danger des enfants et des adolescents.

Le rond-point d’Acadie : un lieu à sécuriser

La partie sud du boulevard de France a été réaménagée en 2008. Les aménagements réalisés à l’époque ont permis de supprimer la coupure urbaine créée par cet axe de circulation, prévu initialement pour être une rocade, en lui redonnant un caractère urbain et en créant des transparences entre les deux rives du boulevard.

Malgré ces aménagements, six accidents ont été répertoriés depuis 2010 dont trois impliquant des piétons. Le dernier accident corporel, remonte à décembre dernier et concerne une lycéenne renversée par une automobile, rond-point de l’Acadie devant le lycée de Cornouaille.

La ville de Quimper a donc décidé d’agir sur cette zone dangereuse et de lancer l’expérimentation d’une seule voie en entrée et sortie du rond-point d’Acadie. Cette solution permet de réduire le temps de traversée par les piétons et de supprimer le masque visuel dû aux véhicules. Cette expérimentation ne devrait pas avoir d’impact sur la fluidité du trafic au niveau du rond-point de l’Acadie. Elle est toutefois nécessaire pour tester, avant réalisation définitive, le comportement des automobilistes.

Par ailleurs, la Région doit engager prochainement une étude sur les déplacements ainsi que sur l’accessibilité et la visibilité du lycée de Cornouaille. L’expérimentation menée par la ville de Quimper pourra contribuer à enrichir cette étude. Un audit sera réalisé courant 2021 et une solution définitive sera proposée en 2022 tenant compte des résultats de l’expérimentation.

Les objectifs des aménagements programmés aux abords des établissements scolaires sont multiples :

  • Réguler les flux des usagers principalement aux périodes d’affluence,
  • Favoriser les déplacements des piétons et cyclistes à destination des écoles, collèges et lycées
  • Sécuriser le cheminement et la traversée des piétons,
  • Augmenter la visibilité du périmètre scolaire,
  • Éviter le stationnement « sauvage »,
  • Inciter les automobilistes à ralentir.

Rappel :
Les actions réalisées en 2021 aux abords des établissements scolaires :

  • Sécurisation des cheminements piétons (pose de mobilier sur trottoir) rue d’Orense desservant l’école Saint-Charles et réflexion pour renforcer la sécurisation de l’école Frédéric-Le-Guyader,
  • Expérimentation d’une seule voie en entrée et sortie du rond-point d’Acadie (Boulevard de France) à proximité du lycée de Cornouaille,
  • Création d’un cheminement piéton rue Élie-Fréron à la place du stationnement existant (12 places de parkings) pour améliorer la sécurité de la desserte piétonne des établissements de la place de la Tourbie.

Les actions prévues en 2021 aux abords des établissements scolaires :

  • Pose de ralentisseurs (coussins berlinois) sur l’avenue de Limerick à proximité de l’école Saint-Julien (1ère tranche de travaux de sécurisation),
  • Pose d’un ralentisseur (coussin berlinois) rue Vis à proximité de l’école Ferdinand-Buisson,
  • Passage en zone 30 de la traversée du bourg de Penhars (école maternelle du bourg de Penhars, collège Max-Jacob),
  • Sécurisation des traversées piétonnes à proximité de l’école Léon-Goraguer, chemin de Prateyer,
  • Expérimentation sur le secteur de Kergoat Ar Lez (écoles maternelle / primaire Kergoat Ar Lez, écoles maternelle / primaire et collège Sainte-Thérèse) en fonction des résultats de la concertation actuellement en cours.

Par ailleurs, de premières réflexions sont engagées pour définir le programme d’actions en 2022. Il pourrait notamment concerner la sécurisation des abords des écoles Pauline-Kergomard, Saint-Julien, Saint-Raphaël, Paul-Langevin, Léon-Blum, Frédéric-Le-Guyader et Kervilien ainsi que des lycées Yves-Thépot et Chaptal.