La collectivité présente ses nouveaux véhicules électriques

La collectivité présente ses nouveaux véhicules électriques

La collectivité présente ses nouveaux véhicules électriques D’ici à la fin de l’année 2020, la flotte de Quimper Bretagne Occidentale et de la ville de Quimper comptabilisera 17 véhicules électriques et deux véhicules hybrides. Photo : Quimper Bretagne Occidentale
Le 03/02/2020 • Mis à jour le 03/02/2020 | 17h10

Quimper Bretagne Occidentale et la ville de Quimper se sont résolument engagées dans une démarche d’électrification du parc de véhicule dans l’objectif de limiter l’empreinte carbone et ce, conformément aux objectifs nationaux de loi de transition énergétique pour la croissance verte.

Malgré de nombreuses évolutions technologiques, le véhicule électrique ne peut pas encore, à ce jour, répondre à tous les besoins de la collectivité. Notamment en ce qui concerne les gros véhicules utilitaires et les poids lourds qui représentent une part importante des investissements. Pour ces derniers, des prototypes commencent à être commercialisés mais il faudra encore attendre quelques années pour un déploiement massif.

Jusqu’en 2016, les achats portaient sur des véhicules thermiques, essentiellement des moteurs diesel, y compris pour les véhicules légers. Seuls deux véhicules hybrides faisaient figure d’exception.

Aujourd’hui, l’achat électrique est privilégié pour les véhicules légers et les petits utilitaires circulant, notamment en centre- ville, ce qui permet de diminuer les nuisances sonores et la pollution. De plus, ces véhicules effectuent de courtes distances ce qui est compatible avec l’autonomie encore limité des véhicules électriques (entre 120 et 280 km) et la contrainte du temps de recharge (entre 5 et 10 heures).

À partir de 2017, des investissements conséquents ont été réalisés pour permettre le déploiement de l’électrique :

  • 2017 : achat des deux premiers véhicules utilitaires compacts
  • 2018 : installation de cinq bornes de recharges au Centre Technique Municipal
  • 2019 : achat de cinq véhicules Zoé et deux véhicules utilitaires Kangoo électriques
  • 2020 : budget prévu pour six nouveaux véhicules légers et deux véhicules utilitaires légers ainsi que la mise en place de deux nouvelles bornes de recharge

Ainsi, d’ici à la fin de l’année 2020, la flotte comptabilisera 17 véhicules électriques et deux véhicules hybrides.

Cette politique de transition vers l’électrique a un coût. En effet, à l’achat, le surcoût pour un modèle équivalent entre le thermique et l’électrique est de 40%. Ainsi, en 2019, cela correspond à un investissement complémentaire de 150 000 €.

Avec ce rythme de renouvellement, la collectivité répond aux objectifs de la loi de transition énergétique pour la croissance verte. Cette dernière impose que les collectivités territoriales ayant un parc de plus de vingt véhicules automobiles, acquièrent lors du renouvellement du parc un minimum de 20% de véhicules électriques ou véhicules de toutes motorisations et de toutes sources d'énergie produisant de faibles niveaux d'émissions de gaz à effet de serre et de polluants atmosphériques (cette dernière catégorie devant faire l’objet d’un décret à paraître début 2020).

Enfin au-delà de son propre parc, Quimper Bretagne Occidentale a promu la mise en place d’un bus navette 100 % électrique dans le cadre de sa politique transports.

Depuis 2019, la navette QubCity, mise à disposition par l’exploitant du réseau QUB, effectue plus de 8000 voyages par mois. Courant 2020, un deuxième véhicule viendra compléter le parc.

Dans la cadre d’une convention avec le SDEF, la ville de Quimper a également équipé douze sites d’installation de recharge de véhicules électriques.