Le centre-ville de Quimper classé en « zone touristique »

Accueil Toutes les actualités Emploi, économie, commerce

Le centre-ville de Quimper classé en « zone touristique »

Le centre-ville de Quimper classé en « zone touristique » La foule sur les quais de l'Odet lors d'une édition du festival de Cornouaille.Photo : Pascal Pérennec
Le 05/08/2016 • Mis à jour le 28/09/2016 | 11h56

Le centre-ville de Quimper classé en « zone touristique » est autorisé à ouvrir ses commerces les dimanches.

En janvier 2016, le conseil municipal a sollicité auprès du préfet de Région le classement en « zone touristique » d’un périmètre géographique défini pour la ville de Quimper. L’objectif de ce dispositif est de développer l’attractivité et l’animation de la ville en offrant la possibilité aux commerces de vente au détail qui le souhaitent d’ouvrir le dimanche.

Cette requête a reçu le 26 juillet dernier l’avis favorable de la préfecture de Région, permettant à Quimper, capitale de la Cornouaille, d’ouvrir ses commerces inscrits dans le périmètre « zone touristique » les dimanches. Une décision qui renforce le dynamisme du territoire dans sa dimension économique et touristique.

Rappel sur la notion de périmètre « zone touristique » et la dérogation au repos dominical

Les articles 243 et suivants de la loi du 6 août 2015 « pour la croissance, l’activité et l’égalité des chances économiques » (dite loi Macron) autorisent les établissements de vente au détail situés dans certaines zones du territoire à donner le repos hebdomadaire par roulement pour tout ou partie de leur personnel. Certains salariés pourront donc être amenés à travailler le dimanche, sur la base du volontariat et en bénéficiant de contreparties, notamment sous forme salariale.

Le périmètre de « zone touristique » est validé par arrêté préfectoral à la Région, afin de justifier une dérogation à la règle du repos dominical.

L’intérêt de ce dispositif est de définir un périmètre restreint appelé « zone touristique » permettant de développer l’attractivité et l’animation de la ville. De nombreuses villes en France ont souhaité figurer sur la liste des communes ayant déterminé un tel périmètre. Parmi les plus proches, on peut citer : Bénodet, Concarneau, Pont-Aven, Roscoff, Carantec, Vannes, Dinard, Cancale, St Malo.

Une « zone touristique » conforme au PLU pour positionner Quimper comme le pivot du commerce Cornouaillais

Quimper, ville d’art et d’histoire, connaît une fréquentation touristique importante à certaines périodes de l’année, en particulier dans le centre historique et le quartier de Locmaria, berceau de la faïence. L’affluence touristique en période estivale est un critère essentiel à l’octroi du périmètre de « zone touristique ».

C’est conformément au Projet d’Aménagement et de Développement Durable du Plan Local d’Urbanisme que la Ville à définie son secteur géographique, avec pour volonté de positionner Quimper comme le pivot du commerce Cornouaillais et répondre à 3 objectifs :

  • renforcer le dynamisme des commerces sur le centre-ville et les centralités ;
  • équilibrer l’offre commerciale du territoire ;
  • favoriser les mutations, optimisations et aménagements qualitatifs des zones d’activités commerciales et espaces commerciaux périphériques.

Dans ce cadre, le périmètre de « zone touristique » proposé par la Ville et officialisé par le préfet est celui de l’hyper centre-ville et du quartier de Locmaria, élargi aux quais de l’Odet et à l’avenue de la gare.

Désormais, tous les commerces de vente au détail inclus dans ce secteur géographique pourront bénéficier d’une dérogation à la règle du repos dominical et participer à la dynamique du territoire dans sa dimension touristique et économique.