La voie verte en bon chemin

Accueil Toutes les actualités Déplacements, stationnement

La voie verte en bon chemin

La voie verte en bon chemin La voie verte permettra aux piétons et cyclistes de circuler en toute sécurité sur un parcours de 4,3 km dans Quimper.Photo : Jean-Jacques Banide
Le 04/04/2019 • Mis à jour le 04/04/2019 | 16h17

C’est un chantier attendu ! La voie verte entre Quimper et Pluguffan a été déclassée par SNCF Réseau en juin 2018. Les neuf kilomètres de voie ferrée vont ainsi être transformés en cheminement pour les piétons et les deux roues avec une partie sur Quimper (4,3 km) et une autre sur Pluguffan (4,6 km).

Le parcours commence rue de Bournazel et se termine à Ti Lipig. « Ce sera un atout extraordinaire pour Quimper, souligne André Guénégan, adjoint au maire de Quimper et vice-président chargé des transports de Quimper Bretagne Occidentale. L’hyper-centre sera relié aux quartiers nord-ouest de la ville. Cette voie verte passera le long du futur lotissement de Kervalguen qui est en construction derrière l’ancienne mairie annexe de Penhars. Les habitants pourront rejoindre le centre-ville à pied ou à vélo sur un itinéraire complètement sécurisé. »

Le tracé de la voie douce de 9 kmVoir l'image en grand Le tracé de la voie douce qui parcourera 4,3 km dans Quimper, puis 4,6 km sur la commune de Pluguffan.Document du Conseil Départemental

Relier Quimper à Pont-l'Abbé

La voie verte ouvre également l’accès vers l’ancienne voie ferrée qui mène à Pont-l’Abbé. La capitale de la Cornouaille et la capitale du Pays Bigouden seront alors reliées par un parcours d’une vingtaine de kilomètres.

Début des travaux en 2021

Les études techniques commencent. Une consultation publique sur les attentes de la population sera organisée dans le courant de l’année. La SNCF procèdera à la déconnexion électrique de toutes les installations ferroviaires sous tension (dont les passages à niveau) et en 2020, elle démontera les rails et traverses et débroussaillera la voie.

C'est ici, dans la rue de Bournazel C'est ici, dans la rue de Bournazel, à proximité du Steir et du Cinéville, que commence la voie douce qui reliera Pluguffan puis Pont-l'Abbé.

Les travaux, qui démarreront en 2021, consisteront en l’aménagement des voies, la création des accès et la sécurisation des intersections existantes, l’entretien voire la réparation éventuelle d’ouvrages d’art, la mise en lumière avec l’installation de trois kilomètres de réseaux et de mâts dans les parties urbaine et péri-urbaine de Quimper, ainsi que l’installation de mobilier et d’une signalisation adaptée du circuit. L’ouverture de la voie est prévue en 2022.

Le financement

Le coût est estimé à environ 2 455 000 euros (dont 565 000 € d'éclairage public), financé par le Conseil départemental du Finistère et Quimper Bretagne Occidentale. Une demande d’aide financière de l’État dans le cadre du Plan National Vélo sera déposée prochainement.

La voie douce traversera Pluguffan La voie douce traversera Pluguffan et permettra de relier Pont-l'Abbé via l'ancienne voie ferrée.Photo : Conseil Départemental du Finistère