Création d’une commission extra-municipale « Langue bretonne »

Création d’une commission extra-municipale « Langue bretonne »

Création d’une commission extra-municipale « Langue bretonne » Commission extra-municipale "Langue bretonne"Jean-Jacques Banide
Le 14/12/2020 • Mis à jour le 15/12/2020 | 18h17

La ville de Quimper crée la première commission extra-municipale consacrée à la langue bretonne.

Des commissions extra-municipales pour associer les citoyens

La participation des citoyens et acteurs du territoire est au coeur de l’ADN du projet politique. La mise en place de cette commission extra-municipale fait partie intégrante d’une politique globale de démocratie participe et de concertation. Ce dispositif est offert par l’article L.2121-22 du Code général des collectivités territoriales. Si les commissions extra-municipales peuvent émettre des avis et des propositions, le conseil municipal reste décisionnel.

Associer les citoyens, faire appel à leurs expertises, faire vivre le dialogue élus / citoyens et la démocratie locale, voici les objectifs fixés pour ces commissions.

Ce n’est pas un hasard si cette première est dédiée à la langue bretonne. Sur ce sujet, les engagements politiques sont forts avec la volonté de s’appuyer sur les force-vives du territoire pour promouvoir et faire rayonner le breton. Tout au long du mandat, les élus et les associations locales seront invités à participer aux réflexions et actions pour diffuser et valoriser la langue bretonne dans la vie de la cité quimpéroise.

Des objectifs clairs et ambitieux sur la durée

Une réunion regroupant des élus de la Ville et des associations dédiées à la langue bretonne a été organisée début novembre. Ce premier rendez-vous a permis de poser les bases d’une méthode de travail entre la municipalité et les acteurs de la langue bretonne.

Les premiers objectifs définis sont de :

  • Proposer des actions à la municipalité permettant d’atteindre le niveau 3 de la charte « Ya d’ar brezhoneg » *,
  • Elaborer un schéma de politique linguistique à l’échelle communale.

La commission est mise en place pour la durée du mandat 2020-2026. L’ordre du jour des réunions et les thèmes choisis seront élaborés collectivement.
Le calendrier prévoit cinq réunions par an.

Un travail de co-construction entre les élus et les associations

La commission travaillera notamment à faire des propositions dans les domaines suivants :

  • La communication,
  • La signalétique bilingue bâtiments et voirie,
  • Le développement de l’enseignement bilingue,
  • La petite enfance,
  • Les loisirs en langue bretonne,
  • La formation du personnel.

Une commission ouverte

Les premiers membres sont les élu.e.s et les associations suivantes :

Élu.e.s de la ville de Quimper :

  • Nabila Prigent : adjointe chargée du socio-culturel, de la vie associative, de la langue bretonne et de l’usage du numérique,
  • Anna Vari Chapalain : conseillère municipale déléguée chargée de la langue bretonne et de la diversité,
  • Nadine Urvois : conseillère municipale déléguée chargée de la culture bretonne,
  • Uisant Créquer : adjoint chargé du renouvellement démocratique, des ressources humaines et du dialogue social,
  • Marc Andro : conseiller municipal délégué chargé des politiques publiques,
  • Gilbert Hascoët, Conseiller municipal
  • Karim Gachem : Conseiller municipal

Associations :

  • Ti ar Vro, représentée par Noémie Delaye, présidente et David Ansquer, directeur,
  • Diwan Kemper, représentée par Yann Guillamot et Bruno Boisrobert,
  • Div Yezh Kemper, représentée par Laëtitia Kergoat et Ronan Leroy
  • Eveljust, représentée par Alan Foricher ,
  • Bannoù Heol, représentée par Arno Elegoet,
  • Mervent, représentée par Yannig Menguy.
  • Bagad Kemper représenté par Telo Mell

La liste n’est pas exhaustive et la commission pourra accueillir d’autres élu.e.s et associations intéressées.

En savoir plus sur la charte « Ya d’ar brezhoneg » *,

La ville de Quimper et Quimper Bretagne Occidentale se sont engagées depuis plusieurs années dans une démarche de promotion et de valorisation de la langue bretonne. Cette volonté se traduit par des engagements pris dans le cadre de la charte « Ya d’ar Brezhoneg » signée avec l’Office Public de la Langue Bretonne.

Les collectivités ont atteint le niveau 2 de certification en 2015 grâce à différentes actions de valorisation de la langue bretonne dans l’espace public et la vie quotidienne des habitants à travers :

  • La communication institutionnelle de la Ville et de l’Agglomération,
  • La signalétique des voies pour la ville de Quimper,
  • La signalétique des bâtiments, véhicules municipaux et communautaires,
  • Le transport urbain.

Prochaine étape pour la ville de Quimper et Quimper Bretagne Occidentale : l’obtention de la certification de niveau 3 de la charte.

Quelques exemples de supports de communication et de signalétique bilingues existants :

Renseignements
Vefa Guénégan
Chargée de mission langue bretonne
Ville de Quimper
TEL/PGZ:02 98 98 89 89
vefa.guenegan@quimper.bzh