Des travaux d’entretien dans les milieux humides fragiles

Des travaux d’entretien dans les milieux humides fragiles

Des travaux d’entretien dans les milieux humides fragiles La tourbière de Kerogan en bordure de l'Odet.
Le 05/09/2019 • Mis à jour le 05/09/2019 | 16h23

Le Bois d’Amour, les tourbières de Kerogan et de Stang Zu sont des milieux fragiles qu’il convient de protéger. Afin d’y préserver la biodiversité et particulièrement certaines plantes carnivores protégées, la ville de Quimper réalise jusqu’à la fin du mois de septembre des travaux d’entretien.

Les tourbières, des espaces fragiles à préserver

Les tourbières des bords de l’Odet sont classées ZNIEFF de niveau 1 (Zones Naturelles d’Intérêt Ecologique, Faunistique et Floristique).

La Drosera rotundifolia, plante carnivore présente dans la tournière de Kerogan.Voir l'image en grand La Drosera rotundifolia, plante carnivore présente dans la tournière de Kerogan.Elles font l’objet d’arrêtés préfectoraux de protection de biotope. Ce sont des espaces fragiles où l’humidité est très importante et où la température au niveau du sol est inférieure de plusieurs degrés à celle de l’air ambiant. La tourbière est un milieu très sélectif pour les plantes. Les eaux qui les alimentent sont pauvres en matières organiques et souvent très acides.

On y trouve cependant de nombreuses espèces remarquables et protégées comme les plantes carnivores telle que la Drosera rotundifolia.

La Ville a missionné des entreprises pour retirer par endroit, une partie de la végétation et quelques arbres qui se sont ressemés. La majeure partie du travail se fait à l’aide d’un cheval de trait breton (entreprise Seite), près de la fontaine de Stang Zu, une partie des interventions pourront cependant se faire mécaniquement avec des treuils (entreprise Belbeoch).

Le bois d’amour, un site boisé doté d’une biodiversité remarquable

Un touradon de Carex paniculata. Un touradon de Carex paniculata.Ce site vallonné d’une dizaine d’hectares offre des paysages variés : zones boisées naturelles, zones plus humides près des ruisseaux ainsi que des prairies sèches avec une aire de jeux et des jardins familiaux.

Les rives de ses ruisseaux vont être nettoyés par l'entreprise Belbeoch. Elle va retirer les arbres morts qui envahissent la zone humide et nuisent à sa luminosité. Une action qui permettra de protéger une biodiversité intéressante, notamment les touradons de Carex paniculata.