Un Festival de Cornouaille haut en couleurs !

Un Festival de Cornouaille haut en couleurs !

Un Festival de Cornouaille haut en couleurs ! Le Festival de Cornouaille se tient du 23 au 28 juillet 2019 dans le centre-ville de Quimper.
Le 22/07/2019 • Mis à jour le 22/07/2019 | 17h24

Le festival de Cornouaille va enchanter Quimper. Plus de 200 000 visiteurs de tous horizons et de toutes les générations sont attendus du 23 au 28 juillet pour découvrir notre culture plurielle, actuelle et ouverte sur le monde. Au programme : 150 animations et concerts, 3000 sonneurs et danseurs.

Pour cette 96e édition, on fêtera les 70 ans de deux « monuments ». Le trophée de la Plume de paon, concours de sonneurs de bombarde et cornemuse et le bagad Kemper, avec carte blanche pour une soirée événement, entouré d’artistes prestigieux.

Côté concerts, on entendra au Novomax des voix féminines talentueuses et engagées. Au Pavillon, le festival accueille, entre autres, Kendji Girac et Yann Tiersen.

Kendji Girac Kendji Girac.Photo : Fifou

Les huit rendez-vous du Frugy (gratuits) ont de belles affiches, avec Erik Marchand et du rock aux accents celtiques ou musette…

30 talents aux festoù-noz

Gratuits aussi, les festoù-noz chaque soir place Saint-Corentin (30 prestations !) et surprenants parfois, avec du hip-hop sur fond d’accordéon, et le désormais classique cyber fest-noz.

Toute la semaine, sur les quais, 60 exposants feront découvrir leurs savoir-faire. Et si vous profitiez des stages proposés pour vous lancer dans la danse bretonne ou la broderie ? Des conférences et des expositions pour vous émouvoir et vous cultiver ? Les plus jeunes sont conviés à des ateliers et jeux de piste, et en famille à des visites.

Kernekiz, les enfants « tête d’affiche »

Yann Tiersen présentera son nouvel album All au Festival de Cornouaille. Yann Tiersen présentera son nouvel album All au Festival de Cornouaille.

Nouveauté, avec Kernekiz les enfants seront à « leur » fête comme des grands, le vendredi pour le Bal des mandarines (ouvert à tous) et le samedi pour le défilé, le triomphe avant le Lus’Kerne, un flashmob qui promet !

Lors de Kemper en fête, le dimanche, seul le défilé du matin des bagadoù, cercles et reines sera payant. L’après-midi, musiques et danses sur scène, et dans les rues, vieux métiers, chorale, gouren…, avant la présentation de la reine et le triomphe des sonneurs.

Informations pratiques