Toutes les actualités

Accueil Toutes les actualités Quimper citoyenne

1500 idées pour nourrir la réflexion des élus

1500 idées pour nourrir la réflexion des élus Mercredi 29 juin, les élus ont présenté le bilan des ateliers des états généraux des politiques publiques aux Quimpérois qui y ont participés.Photo : Jean-Jacques Banide
Le 30/06/2017 • Mis à jour le 30/06/2017 | 16h28

Les états généraux des politiques publiques ont atteint leurs objectifs. Les Quimpérois ont exprimé leurs préférences et priorités. Le bilan de cette démarche innovante vient d'être présenté. Les élus ont tout l'été pour s'en emparer.

À mi-mandat, l'équipe municipale a souhaité faire participer la population pour orienter ses choix des trois prochaines années.

En toile de fond, la réduction des aides de l'État aux collectivités territoriales : 23 millions d'euros en moins, à ce jour, sur l’ensemble du mandat 2014-2020 pour ce qui concerne la ville de Quimper.

Face à tant d’incertitudes, il reste une constante : un objectif clair du maire Ludovic Jolivet : « 0 % de hausse d'impôts communaux sur l'ensemble du mandat. »

Voilà l'équation à laquelle les Quimpérois ont été invités à réfléchir lors de ces états généraux des politiques publiques, au mois de mars dernier.

Le bilan de cette consultation approfondie des souhaits et des ressentis des citoyens a été présenté le 29 juin dans l'amphithéâtre du Chapeau Rouge.

Méthode inédite

Le débat était ouvert à tous les habitants, qu'ils soient volontaires ou invités à participer par tirage au sort sur les listes électorales.

Il a porté sur quatre axes en particulier, qui relèvent des compétences de la ville : espace public, culture, sport et éducation.

C'est le cabinet Cooprex de Gilles Le Cardinal qui a été missionné pour recueillir les ressentis des Quimpérois (coût : 27 000 € H.T.). Sa méthode, jusqu'à présent dédiée aux entreprises privées, a donc été appliquée pour la première fois à une collectivité.

Ludovic Jolivet, maire de QuimperVoir l'image en grand Ludovic Jolivet, maire de Quimper, présente aux participants, le bilan des états généraux des politiques publiques.Photo : Jean-Jacques Banide

Au cours des trois ateliers publics du mois de mars, l'enquête a permis de recueillir 1500 idées, celles qui ont focalisé l'intérêt des participants. « C'est énorme ! s'étonne le consultant, cela démontre la mobilisation des Quimpérois pour leur ville. »

Parmi ces ressentis, des attentes positives ou des satisfactions sur l'existant (attraits), mais aussi des craintes (peurs), et de mauvaises pratiques, contraires à l'intérêt général (tentations).

Un consensus chez les participants

D'un point de vue purement statistique, les 264 participants des ateliers ne constituent pas un échantillon représentatif de la population quimpéroise ; les moins de 25 ans n'ont quasiment pas participé.

Cependant, l'analyse détaillée des réponses révèle « un véritable consensus des participants sur les sujets importants » affirme Gilles Le Cardinal.

Thématiques prioritaires

Quels sont-ils ces sujets qui ressortent des ateliers ? Une dizaine de thèmes se détachent : restauration scolaire, garde d'enfants, commerces de proximité, équilibre entre centre ville et quartiers, accès des jeunes au sport et aux loisirs, image et rayonnement de Quimper, et rôle des associations.

Les idées à creuser

  • Faire des économies sur l’énergie en s’orientant vers une transition énergétique
  • Privilégier l’entretien des bâtiments, des matériels et de la voirie par rapport à l’investissement dans du neuf
  • Partager les investissements et l’entretien des biens servant aussi aux habitants des communes voisines
  • Contrôler davantage l’utilisation des subventions aux associations, encourager la diversification de leurs ressources et leur demander de prendre en charge l’entretien des locaux mis à leur disposition par la mairie
  • Clarifier les critères d’attribution des subventions municipales
  • Apporter des réponses précises sur les solutions de garde d’enfants (craintes particulièrement fortes exprimées à ce sujet)
  • Porter une attention spéciale à la qualité des cantines scolaires mais aussi à la pédagogie à avoir auprès des enfants et des parents à propos d’une alimentation de qualité
  • Faciliter l’accès des jeunes à la culture et aux sports
  • Agir pour l’implantation de commerces au centre ville et d’industries en périphérie pour créer des emplois nouveaux
  • Veiller à l’image de la ville comme capitale de la Cornouaille : manifestations de niveau régional voire national, Quimper ville nautique, propreté de la ville, vitrines des magasins en centre ville, cheminements doux et pistes cyclables...

Lors de cette restitution, certains participants émettent de nouvelles idées comme celle de « mutualiser les Maisons pour tous, comme ça se pratique dans d'autres villes ».

Tous reconnaissent l'intérêt de ce « brainstorming » initié par la Ville.

Certains demandent que la même expérience soit appliquée à l'agglomération de Quimper Bretagne Occidentale.

Que vont faire les élus de cette consultation ?

« Nous allons éplucher tout ça et nous avons donc de quoi nous occuper cet été », sourit Valérie Gacogne, adjointe en charge de la refonte des politiques publiques.

Les élus s'appuieront sur les préconisations des états généraux pour bâtir le budget 2018.

Parfois, il suffira simplement de mieux communiquer pour apaiser les inquiétudes.

Mais les élus sont plutôt agréablement surpris : « les Quimpérois sont finalement optimistes, audacieux et créatifs, ce sont parfois plutôt les élus qui doivent surmonter leurs peurs », conclut Ludovic Jolivet.

Gilles Le Cardinal du cabinet CooprexVoir l'image en grand Gilles Le Cardinal, du cabinet Cooprex, détaille la méthode d'analyse des 1500 idées collectées lors des états généraux des politiques publiques.Photo : Jean-Jacques Banide

A lire sur le même sujet

Ville de Quimper
Contact

Hôtel de ville et d'agglomération de Quimper
44 place Saint-Corentin
CS 26004 - 29107 Quimper cedex
02 98 98 89 89 - contact@quimper.bzh

Horaires

Ouverture de l'accueil
En semaine : 8h30 - 18h
Samedi matin : 9h - 12h

Ouverture de l'état civil
En semaine : 8h30 - 17h
Samedi matin : 9h - 12h