Un Frisson surréaliste au musée des beaux-arts