> PERIODE 1750 - 1799

Histoire de Quimper de 1438 à nos jours

> PERIODE 1750 - 1799

Année

Quelques faits marquants de l'histoire quimpéroise

1750

- M. Billy, maire
- Démolition du pont Médard et demande de permission de faire démolir la porte Médard et de rétablir une porte plus simple et à moindre coût
- Reconstruction du pont Médard en pierre et en voûte
- Arrivée de 300 hommes de troupes en étape

1751

- Guillaume Frollo de Kerlivio maire
- Mémoire de différentes avances faites pour les réparations au corps de garde et au pavé de Sainte-Catherine et pour le passage et conduite du prince Ely Sedeik, maronite

1753

- Travaux sur le pont Sainte Catherine

1754

- Réception du marquis de Paulmy, ministre de la guerre et de l'intendant de la province de Bretagne
- Elie Fréron fonde sa revue « L'année littéraire »

1755

- Exécution à Quimper de Marion du Faouët, célèbre chef d'une bande de brigands

1756

- Le duc d'Aiguillon de passage à Quimper a décidé que la ville fournirait des lits, paillasses et couvertures pour le régiment de Cambrésis allant aux îles Glénan

1757

- Epidémie de typhus

1759

- Jean Du Boishardy, sieur de Poulmorgan devient maire
- Continuation de la construction du quai neuf

1760

- Le duc d'Aiguillon de passage à Quimper

1761

- Charles Cossoul fils, maire

1762

- Nuit du 17-18 juin. Un important incendie détruit de nombreuses maisons place Saint-Corentin et rue Kéréon. Le feu dure une dizaine de jour détruit entièrement 6 maisons et en endommage gravement neuf autres. Les archives du greffe du Présidial de Quimper alors entreposées dans une maison particulière disparaissent également dans les flammes. On estime à 500 000 livres le montant des dégâts. Le sieur Simonet avait enfermé par mégarde dans une armoire de sapin un pot plein de charbon ardents pour sécher du sucre, (très probablement sauvé d'un pillage d'épaves) le feu se déclara et ravagea ainsi plusieurs maisons.
- Acquisition de terrains par la ville à Locmaria pour l'agrandissement des quais
- Expulsion des Jésuites de Quimper

1763-1764

- Michel Laennec maire de Quimper
- Etablissement du premier plan d'alignement de la ville par l'ingénieur du roi, Gilles André
- Le sieur Jacques Joseph Etienne Maréchal, maître brasseur et flamand de naissance a remis au maire une requête avec son extrait de baptistaire et son certificat d'apprentissage pour l'obtention du consentement de la communauté pour l'installation d'une nouvelle brasserie de bière

1765

- Les ouragans de la semaine dernière (1ère semaine de janvier) ont occasionné de nombreux dégâts et ont causé l'enlèvement par inondation du radeau de la communauté attaché à la cale Saint-Jean (bac qui succède au pont de Locmaria) qui ont entraîné le radeau au bas de la rivière
- Endommagement à la suite d'un violent orage de la flèche en plomb couvrant l'escalier qui mène à l'Hôtel de Ville

1766

- Joseph Demizit, descendant d'une famille irlandaise réfugiée en Cornouaille devient maire
- Règlement général de police pour la ville de Quimper
- Démolition de la Tourbie
- Adjudication pour la numérotation des maisons : carré de peinture à l'huile noire et numéro en peinture à l'huile blanche. Nom des rues sur des planchettes en bois de chêne peintes en blanc de céruse à l'huile et nom écrit en noir de 3 pouces de hauteur et placées au début de chaque rue, posées avec clous et patefiches
- Arrivée de monseigneur le Duc de Praslin (César Gabriel Choiseul duc de Praslin), ministre de la Marine (la municipalité doit se présenter à la porte de la Tourbie et lui présenter les clefs de la ville ainsi que le vin et les bougies, faire tirer le canon et faire prendre les armes à la milice

1768

- Julien Le Thou du Hambout, maire de Quimper
- Démolition de la porte de la Tourbie
- Menace de famine par le pourrissement des récoltes suite aux pluies continuelles sévissant depuis plus de trois mois
- Nouvelle épidémie de dysenterie

1769

- Août, inondation de maisons rue du Frout

1770

- Jean-Alain Léon de Treverret, maire de Quimper
- Permission au sieur Grooters, flamant interprète des langues étrangères et vice-consul de la nation Danoise à Quimper de faire construire un mur de défense sur le mur de la ville du côté du parc Costy
- Les récoltes sont désastreuses

1772

- Travaux d'établissement d'une nouvelle voie le long du Pichery vers le pont Médard
- Démolition de la tour de Notre Dame du Guéodet
- Abattage du vieux chêne servant autrefois pour placer le papegaut pour en faire des barrières de clôture au parc Costy et au champ de Bataille

1773

- Visite de Monsieur le duc (troisième fils du maréchal de Berwick) et de Madame la duchesse de Fitzjames. Présentation des clés de la ville, du vin et des bougies de ville et à madame les confitures sèches (pâtes de fruits)
- Toussaint Conen de Saint-Luc nouvel évêque de Quimper

1774

- Augustin Bernard François Le Goazre de Kervelegan maire de Quimper
- Un important incendie frappe plusieurs maisons de Quimper dans la nuit du 18 au 19 mars
- Le rendement des récoltes est très médiocre
- Louis XVI, roi de France

1775

- La loge des francs-maçons « La Parfaite Union » est en activité

1776

- Destruction partielle de la chapelle du Penity sur la rive gauche de l'Odet

1777

- Pierre Marie Danguy des Désert devient maire

1778

- Suppression de l'école d'hydrographie

1779

- Le conseiller du roi, Jacques Charpentier devient maire et colonel de la milice bourgeoise de la ville de Quimper
- Epidémie de dysenterie

1781

- Joseph Marie Le Gendre devient maire
- Naissance de René Théophile Laennec, médecin inventeur de l'auscultation
- Démolition de la tour Penalen
-Décembre : Te deum célébré à la cathédrale à l'occasion des victoires des troupes françaises et américaines dans les Etats Unis d'Amériques

1782

- Août : des pluies catastrophiques menacent de pourrir les récoltes. Les reliques de Saint Corentin sont exposées à la dévotion du peuple afin d'obtenir l'intervention du saint-patron de la cité

1784

- Une épidémie de grippe pulmonaire occasionne de nombreux décès

1785

- Mai 1785, en raison de la sécheresse persistante et du manque de pluie, on procède à la descente du bras de Saint Corentin conservé dans le trésor de la cathédrale et qui est présenté pendant huit jours sur une table de marbre à la vénération et à la dévotion populaire. Des processions sont également organisées depuis Locmaria et le Séminaire
- 11 septembre. Un incendie ravage l'église et une partie du couvent des Capucins
- Les courses de chevaux, très fréquentes à l'occasion des mariages, sont interdites sous peine de 8 jours de prisons et 10 livres d'amende

1787

- Les Etats de Bretagne font don à la ville de Quimper de 4 000 livres pour financer les travaux de continuation des quais

1788

- L'avocat Le Gendre est maire
- A la fin de l'Ancien Régime, la communauté de ville de Quimper comprend un maire, un lieutenant du maire, un procureur du roi, quatre échevins, quatre assesseurs, une quinzaine de conseillers délibérants
- Effondrement d'une partie des murailles au pont Médard
- La rivière est encombrée de sable et de graviers. Une inondation détruit en janvier la chaussée du moulin de l'évêque
- Le régiment de Poitou est cantonné à Quimper. Il compte 1130 soldats

1789

- Révolution municipale. Le Gendre est maire de Quimper depuis 1781

1790

- Quimper devient chef-lieu du Département
- François-Marie-Hyacinthe Le Goazre de Kervelegan est maire de Quimper, il succède à Thomas De Caradeuc et à Joseph Le Guillou-Kerincuff, élus la même année

1791

- Le Déan maire de Quimper

1793

- Jacques Félix Calloc'h-Kerillis imposé par les ultra-montagnards succède la même année à François Le Déan, Henry Magnan et à Jacques Debon au poste de maire
- La Terreur révolutionnaire sévit à Quimper
- Quimper est rebaptisée « Montagne sur Odet »
- Exécution à Quimper de Nédélec
- Sac de la cathédrale et brûlis des statues des saints
- Ouverture de la prison de Mesgloaguen dans les bâtiments de l'ancien hôpital Saint-Antoine

1794

- Pierre-Yves L'Haridon-Penguilly devient maire de Quimper
- 26 des 33 administrateurs du département du Finistère sont guillotinés
- Quimper sanctionné par la translation du siège de l'assemblée départementale à Landerneau

1795

- Jean Michel Creacquerault, maire de Quimper

1796

- Ouverture de l'école centrale du Finistère à Quimper

1797

- Guyno, Le Breton, Cochois, et Guerin , maires successifs de Quimper
- Naissance à Quimper d'Armand Maufras du Chatellier, historien, fondateur de l'Association bretonne et du journal "Le Quimpérois"

1798

- Le Roux, maire de Quimper
- Evasion de Vidocq de Quimper

1799

- Jean Nicolas Deredec, maire
- Quimper menacée par les chouans

Ville de Quimper
Contact

Hôtel de ville et d'agglomération de Quimper
44 place Saint-Corentin
CS 26004 - 29107 Quimper cedex
02 98 98 89 89 - contact@quimper.bzh

Horaires

Ouverture de l'accueil
En semaine : 8h30 - 18h
Samedi matin : 9h - 12h

Ouverture de l'état civil
En semaine : 8h30 - 17h
Samedi matin : 9h - 12h