> PERIODE 1500 - 1598

Histoire de Quimper de 1438 à nos jours

> PERIODE 1500 - 1598

Année

Quelques faits marquants de l'histoire quimpéroise

1500

- Alain Peneric est miseur

1506

- Visite d'Anne de Bretagne, duchesse de Bretagne et reine de France à Quimper

1507

- Claude de Rohan est évêque de Quimper
- Mort d'Hervé du Juch, capitaine de Quimper

1514

- Reconstruction de l'église Saint Mathieu
- Décès de la duchesse Anne de Bretagne et reine de France

1515

- Jean Le Scanff, miseur

1524

- Jacques de Nevet devient gouverneur de Quimper. Il le reste jusque vers 1555

1529

- Premier règlement fait pour l'élection des procureurs syndics de la ville et communauté de Quimper et des conseillers ou députés élus pour l'assister pour le fait de police et pour l'élection des administrateurs des hôpitaux Saint Antoine et Sainte Catherine

1532

- Traité d'Union de la Bretagne à la France

1533

- Epidémie de peste

1539

- Pierre Certain, miseur

1540

- Pierre Certain, miseur

1542

- Début d'un procès entre la ville et l'évêque au sujet des droits de lods et ventes que la communauté refuse de payer à l'évêque

1547

- La communauté de ville réussit à se faire confier la gestion de l'hôpital Sainte Catherine malgré l'opposition de l'évêque

1551

- Création des officiers du présidial de Quimper par Henry II

1553

- Yves Calvez, miseur et syndic
- Guillaume Fily est député par la communauté pour aller remontrer devant le roi la pauvreté de la ville

1555

- François Medene, miseur

1558

- Jehan Le Gac, miseur

1564-1565

- Une nouvelle épidémie de peste s'ajoute à une tempête de neige qui souffla durant douze jours

1566

- Le Guiriec, miseur

1571

- François Le Baud, miseur

1572

- François Le Guirriec, miseur

1574

- François Moeam, Jacques L'Honoré et Christophe Fer membres de la communauté de ville

1575

- Jehan du Quelenec, capitaine de la ville de Quimper

1581

- Michel Perrault, miseur

1582

- Charles du Liscoet devient évêque de Quimper
- Philippe de Lorraine, duc de Mercoeur devient gouverneur de Bretagne

1584

- Par un édit de 1584 les cours royales de Concarneau et Châteaulin sont supprimées et réunies au présidial de Quimper

1585

- Guillaume Le Goaz, miseur
- Jehan du Quelenec, seigneur de Saint Querec est gouverneur de la ville

1586

- Corentin Le Baron, orfèvre devient miseur
- Epidémie de peste. Des sommes considérables sont employées à la nourriture des malades
- La ville arme un navire pour s'opposer à une descente des anglais à Loctudy
- Nouveau procès entre la ville et l'évêque au sujet des droits de lods et ventes

1587

- Robert Baudouin, procureur syndic, miseur, François Stangier, Bastien Le Prédour, François Calvez, maître Estienne Prouhet, Gabriel Le Baud, Maître Claude Le Rousseau, Jean L'honoré fils, Christophe Fer, Mery Girondeau, Corentin Le Baron, François Furic, Rolland Le Dinic, Pierre Androit, Pierre Jauréguy l'ainé, Pierre D'Hariette, Guillaume Frollo membres de la communauté de ville. Les assemblées générales se tiennent au couvent Saint François. Les assemblées communes sont organisées dans la salle haute de Notre Dame du Guéodet
- Guillaume Fily, seigneur de Kerlagatu fut avant cette époque procureur et miseur de la ville. Il décède en 1587

1588

- Robert Baudouin, miseur

1589

- Pierre Jauréguy, d'origine basque est miseur

1591

- Un jeu de paume appartenant au sénéchal Jacques Laurent existe dans les faubourgs de la ville

1592

- Julien du Pou, seigneur de Kermoguer devient gouverneur de la ville

1593

- Jean Capitaine puis Rolland Le Denic procureurs et miseurs

1594

- Rolland Le Denic procureur et miseur
- Quimper se déclare pour la Ligue et le duc de Mercoeur. Quatre années terribles vont s'en suivre. La guerre, la famine, la peste s'abattent sur la Cornouaille
- 5-6 septembre : premier siège de la ville de Quimper par l'armée de Lezonnet, gouverneur de Concarneau, rallié à Henry IV
- 9 octobre, second siège par les troupes du maréchal d'Aumont, lieutenant général d'Henry IV en Bretagne
- Epidémie de peste
- Maître Yves Allanou, sénéchal des Réguaires procureur et miseur de la communauté de Ville succède à Le DenicLa ville se soumet le 10 octobre au roi

1595

- Maître Yves Allanou, sénéchal des Réguaires procureur et miseur de la communauté de Ville. Le sieur de Kermoguer gouverneur de la ville
- La ville emploie de nombreux ouvriers de Lamballe aux travaux de fortifications. Les terrassiers se servent de pelles en bois.
- La ville soumise au maréchal d'Aumont subit « les insolences que les soldats de la garnison commettent sur les habitants de cette ville à défaut d'être payés de leur solde »
- Etablissement d'une barrière et d'une muraille près de la chapelle Saint Antoine et au croisement de la rue Neuve
- Une ordonnance du seigneur de Lezonet, lieutenant général pour le roi en l'évêché de Cornouaille du 14 janvier interdit aux soldats de la garnison de se quereller et de battre en duel ou contre l'un l'autre
- Les mendiants sont expulsés de la ville
- Deux fours à pain sont construits pour cuire le pain de la garnison
- Construction d'un corps de garde devant la porte Médard
- Réparation de la porte Bihan
- Construction d'un éperon à la porte Saint Médard, Langerin, ingénieur supervise les travaux des fortifications
- Réparation du pont de Locmaria
- Des canons sont hissés sur les murailles de la ville
- Des ouvriers journaliers sont employés pour dresser une palissade et une muraille de toile depuis la tour de Nevet jusqu'à la porte de l'évêché afin d'empêcher l'ennemi de voir par dessus la montagne du Frugy les assiégés sur les remparts et de les prendre pour cible
- Réparation du moulin à bras du couvent Saint François
- Incendie du palais épiscopal
- Deux passerelles en planches sont établies pour descendre de la porte de la rue Neuve et monter au port de Costy afin d'aller à la contrescarpe près Saint-François
- Démolition du clocher et du pignon de la chapelle Sainte Catherine près le portail de la rue Neuve en raison des travaux de fortifications
- Feu de joie à l'annonce de la soumission au roi de la ville de Vannes
- Des soldats de la garnison brûlent la roue du moulin de l'évêque
- Feu de joie à l'annonce de l'abjuration de la foi protestante par Henry IV et l'annonce de la bénédiction et l'absolution donnée par le pape au roi rendu dans le giron de l'Eglise
- Un bastion de terre est élevé au devant de l'avant porte de la Terre au Duc

1596

- Le 16 janvier 1596 la ville se soumet officiellement au pouvoir royal et au maréchal d'Aumont. Nobles hommes Jean L'Honoré, sieur de Kerambiquette et François L'Honoré, son frère deviennent successivement procureur syndic et miseur après le décès du premier de la peste
- La ville de Quimper doit verser pour prix de sa révolte 11 000 écus au maréchal D'Aumont, lieutenant général pour le Roi en Bretagne. L'argent doit servir à financer les dépenses du siège mis devant Crozon alors tenu par les troupes espagnoles
- Personnel de la communauté : Maître François de Kerguellen est greffier de la communauté, maître Jan Collober en est le sergent, Henry Heloret le tambour et Henry Bertou le canonnier
- Nombreux travaux sur les fortifications, on élargit la douve vis-à-vis la porte Médard, on répare la brèche dans les murs de la porte Médard. Deux gabares chargées de pierres sont nécessaires pour apporter les matériaux employés à ces travaux
- Les sieurs Guillaume Furic et Martin Chereau, l'aîné fournissent le bois de sapin nécessaire pour faire le pont près le moulin au duc et de l'éperon de terre près la porte Médard
- Reconstruction en bois de sapin de la moitié du pont tournant de Locmaria par Hervé Le Feunteun et René Guen, maîtres charpentiers
- Le 20 juin la ville de Quimper adresse un député, Corentin Raoullet pour supplier M. de Sourdéac, gouverneur de Brest, de faire retirer l'armée qui ravageait et ruinait le plat pays près la dite ville de Quimper, le député est fait prisonnier par les soudards de La Fontenelle
- Une compagnie de gens de guerre commandée par le capitaine Magence prend garnison à Quimper, de septembre à décembre 1596. Une autre compagnie de gardes suisses commandée par le capitaine du Lac est en poste à Quimper. Son départ est l'occasion d'une émeute place de la Tour du Chastel (place de la cathédrale). Le capitaine des Suisses est sérieusement blessé dans les affrontements avec la populationPierre Gueguant et Maître Alain Le Guirriec députés de Quimper sont fait prisonniers par le baron de Camors. La ville doit payer une rançon pour leur libération.

1597

- Alain chevillard puis François Furic procureurs syndics de Quimper en l'an 1597
- Seconde tentative de La Fontenelle de prendre la ville d'assaut. Echec grâce à l'intervention des troupes du gouverneur de Concarneau
- La ville doit encore financer les dépenses faites à l'occasion des sièges mis par les troupes royales devant Douarnenez et Penmarc'h

1598

- Maître Mery Gireaudeau est miseur avant 1599, l'époque précise reste inconnue
- La peste resurgit. Au total, près d'un 1/3 de la population, qui comptait environ 5000 âmes, aurait disparu
- Edit de Nantes : la liberté de conscience succède aux guerres de religions

Ville de Quimper
Contact

Hôtel de ville et d'agglomération de Quimper
44 place Saint-Corentin
CS 26004 - 29107 Quimper cedex
02 98 98 89 89 - contact@quimper.bzh

Horaires

Ouverture de l'accueil
En semaine : 8h30 - 18h
Samedi matin : 9h - 12h

Ouverture de l'état civil
En semaine : 8h30 - 17h
Samedi matin : 9h - 12h