L'aménagement lumière

Quimper met en œuvre son schéma directeur d'aménagement lumière. Il vise très concrètement à améliorer l'éclairage public et à transformer l'image nocturne de la ville. Explications.

Le schéma directeur d'aménagement lumière (Sdal) mené sur Quimper depuis 2002 est un plan qui fixe les grandes orientations en matière d'éclairage urbain. Sa réalisation s'étale sur 10 à 15 ans.

Il constitue un guide pour la gestion de l'éclairage public et la conception de futurs projets. L'enjeu étant de créer des ambiances nocturnes variées, source d'un plus grand sentiment de confort et de valorisation de l'image de la ville la nuit.

Le Sdal s'articule autour de deux axes :

  • l'optimisation de l'éclairage de voirie afin d'améliorer le confort visuel et la perception spatiale, et de rationaliser les consommations électriques et la maintenance. Il s'agit essentiellement de remplacer l'éclairage public existant hors norme par des appareils plus performants.
  • la transformation de l'image nocturne de la ville, dans un souci d'équilibre entre le centre-ville et les quartiers. L'accent sera mis sur les liaisons entre les quartiers et sur le traitement piétonniers de certains espaces.

Six directives en constituent le socle :

  • préserver la nuit dans la couronne rurale : maintient du principe actuel de non éclairage des zones faiblement urbanisées,
  • améliorer la sécurité et la visibilité des entrées d'agglomération, avec la reprise de l'ensemble de l'éclairage des ronds-points marquant la jonction entre la rocade et les pénétrantes. Cela se traduit par la mise en valeur des entrées et des sorties de la ville et la mise en scène du traitement paysager des terre-pleins centraux,
  • renforcer la fonction structurante des pénétrantes et voies de desserte. Cela se traduit par :
    • la définition d'un principe d'éclairage unique des entrées de la ville jusqu'aux quais, destiné à assurer un bon confort visuel [visualiser le schéma],
    • la création d'un éclairage piétonnier le long des zones d'animation urbaine de quartier et sur les sections aménagées ou à proximité du centre-ville,
    • le traitement des petits ronds-points urbains avec une mise en valeur des cheminements piétons.
  • affirmer l'identité nocturne des quartiers par une reprise de leur éclairage pour mieux renforcer l'identité de l'espace public : mise en valeur des chemins piétonniers et mise en scène des bâtiments et/ou de leurs abords.
  • sécuriser les cheminements piétons : le chemin du halage, les berges du Steïr, les garennes constituent un réseau de cheminements piétons fréquenté quotidiennement. La question de leur éclairage sera étudiée au cas par cas dans une logique de déplacement (liaison entre quartier, arrêt de bus, centre commercial, bâtiments publics, etc.).
  • transformer l'image de certains sites : la création d'événements lumière basés sur la couleur permettra d'améliorer l'image de sites industriels, des abords du parc des expositions et parkings autour du centre-ville.

Les préconisations techniques

Un cahier des charges technique accompagne ces directives. Ainsi, des lumières blanches seront privilégiés pour la valorisation des quartiers et des cheminements piétons. Des lumières de couleur serviront à l'éclairage des parkings.

Les niveaux et l'uniformité d'éclairement sera identique pour les ronds-points et voies d'accès aux ronds-points de la rocade, les pénétrantes, les artères, les voies de distributions, les quais, le centre-ville et les pôles de quartier, les cheminements piétons, les parkings.

Supports et luminaires

Le projet ne répond pas à une volonté particulière de marquer le paysage par le design, excepté sur les quais, où le design des mâts devra faire partie intégrante du projet et contribuer à la signature du lieu.

Pour l'éclairage de voirie, il est préconisé une implantation unilatérale avec des mâts alu droits pour les zones périphériques et des mâts cylindro-coniques acier, de teinte neutre (gris) pour les pénétrantes et les artères.

Les lanternes seront fixées sur mâts ou sur façades suivant l'espace à traiter ; les appliques en façade avec des crosses devront être privilégiées dès que possible afin de limiter l'encombrement des trottoirs.

Maîtrise de l'énergie

Les principales mesures à mettre en œuvre pour la maîtrise des coûts de fonctionnement (énergie et entretien) se feront sur les installations existantes par la rénovation complète ou partielle de ces équipements.

Dans l'élaboration des nouveaux projets, l'optimisation de la durée de fonctionnement de l'éclairage des cheminements piétons sera recherchée par l'extinction des installations sur les périodes de fréquentation pratiquement nulle.

Ville de Quimper
Contact

Hôtel de ville et d'agglomération de Quimper
44 place Saint-Corentin
CS 26004 - 29107 Quimper cedex
02 98 98 89 89 - contact@quimper.bzh

Horaires

Ouverture de l'accueil
En semaine : 8h30 - 18h
Samedi matin : 9h - 12h

Ouverture de l'état civil
En semaine : 8h30 - 17h
Samedi matin : 9h - 12h