Législatives

Les élections législatives permettent d'élire les députés à l'Assemblée Nationale. Ils sont au nombre de 577 et sont élus au suffrage universel direct pour un mandat de 5 ans renouvelable sauf si la législature est interrompue par une dissolution (article 24 de la Constitution). Depuis 1958, cinq dissolutions sont intervenues : en 1962, 1968, 1981, 1988 et 1997. Il ne peut être procédé à une nouvelle dissolution dans l'année qui suit ces élections.

Le vote a lieu par circonscription, chacune d'elles correspondant à un siège.

Les députés sont élus au scrutin majoritaire à deux tours. La loi du 10 juillet 1985 prévoyait leur élection à la représentation proportionnelle : les seules élections législatives qui se soient déroulées sous ce mode de scrutin sont celles du 16 mars 1986, puisque la loi du 11 juillet 1986 a rétabli le scrutin majoritaire à 2 tours.

Mode de scrutin

Les députés sont élus par les citoyens au suffrage universel direct, pour 5 ans (sauf dissolution de l'assemblée), au scrutin majoritaire à deux tours par circonscription.

Premier tour

Pour être élu au premier tour, un candidat doit recueillir :

  • plus de 50 % des suffrages exprimés,
  • et un nombre de voix au moins égal à 25 % des électeurs inscrits.

Si aucun candidat n'est élu dès le premier tour, il est procédé à un second tour une semaine plus tard.

Second tour

Au second tour, les deux candidats arrivés en tête peuvent se maintenir.

Les candidats suivants peuvent se maintenir seulement s'ils ont obtenu un nombre de suffrages au moins égal à 12,5 % des électeurs inscrits.

Le candidat qui obtient le plus grand nombre de suffrages au second tour est élu. En cas d'égalité le plus âgé des candidats est élu.

La Vème République a innové en établissant une incompatibilité entre la fonction ministérielle et le mandat parlementaire. Cette mesure a rendu nécessaire l'institution d'un suppléant qui peut être amené à remplacer le parlementaire appelé à des fonctions gouvernementales. La fonction de député est également incompatible avec celle de sénateur ou de député européen.

Source : ministère de l'intérieur

Les huit députés finistériens

  • 1ère circonscription (Quimper) : Marie-Thérèse Le Roy (en remplacement de Jean-Jacques Urvoas à partir du 27 janvier 2016) (PS)
  • 2e circonscription (Brest-centre) : Patricia Adam (PS) (réélue le 17 juin 2012)
  • 3e circonscription (Brest-rural) : Jean-Luc Bleunven (divers gauche) (élu le 17 juin 2012)
  • 4e circonscription (Morlaix) : Marylise Lebranchu (PS) (réélue le 17 juin 2012)
  • 5e circonscription (Landerneau-Landivisiau) : Chantal Guittet (PS) (élue le 17 juin 2012)
  • 6e circonscription (Carhaix-Châteaulin) : Richard Ferrand (PS) (élu le 17 juin 2012)
  • 7e circonscription (Douarnenez-Pont-l'Abbé) : Annick Le Loc'h (PS) (réélue le 17 juin 2012)
  • 8e circonscription (Quimperlé-Concarneau) : Gilbert Le Bris (PS) (réélu le 17 juin 2012)
Ville de Quimper
Contact

Hôtel de ville et d'agglomération de Quimper
44 place Saint-Corentin
CS 26004 - 29107 Quimper cedex
02 98 98 89 89 - contact@quimper.bzh

Horaires

Ouverture de l'accueil
En semaine : 8h30 - 18h
Samedi matin : 9h - 12h

Ouverture de l'état civil
En semaine : 8h30 - 17h
Samedi matin : 9h - 12h