Fleurissement de la ville

Quimper est une ville réputée pour la qualité de ses aménagements floraux. Ils sont le résultat du travail minutieux et passionné des jardiniers de la ville. Leur savoir-faire et leurs connaissances du végétal sont essentiels pour composer et agencer les massifs de fleurs et les jardinières.

Fleurissement de la ville Fleurissement de la ville : exemple de réalisation des jardiniers municipaux.Photo : ville de Quimper

De nombreux lieux du centre-ville sont ainsi fleuris : les jardins des Remparts non loin de la cathédrale, le quai Dupleix, la place de la Résistance et les abords de l’office de tourisme. Le long de l’Odet et du Steïr, les deux rivières principales de la ville (la troisième étant le Frout), de nombreuses jardinières sont soigneusement disposées.

Elles sont composées en fonction des saisons (hiver, été, automne).

Les trois mairies annexes de quartier (Penhars, Ergué-Armel, Kerfeunteun), les entrées de ville et les carrefours giratoires sont également fleuris. Une des caractéristiques de Quimper est d’être équipée de nombreux ronds-points sur les axes extérieurs de la ville. Certains d’entre eux sont devenus des points « phares » du fleurissement, affirmant leur rôle d’accueil d’entrée de ville et support de l’imagination artistique des agents de maîtrise de secteur.

Nouvelles tendances

Fleurissement de la ville Fleurissement de la ville : exemple de réalisation des jardiniers municipaux.

Jusqu’à ce jour, en matière de fleurissement, la direction des espaces verts développait chaque année un nouveau thème. Les objectifs étant de faire évoluer :

  • le fleurissement (nouveaux styles, nouveaux concepts, élargissement des possibilités),
  • les pratiques des jardiniers,
  • les connaissances dans l’utilisation des plantes, l’introduction de nouvelles plantes.

En 2016, ce type de fonctionnement disparaît, mais va toujours laisser la part belle à la créativité qui est un des moteur essentiel du fleurissement, l’accent étant mis un peu plus sur l’architecture et les associations de végétaux, tout en gardant sur certains sites, la possibilité d’y associer des structures pour accompagner le fleurissement.

Pas de thème commun, mais différentes scènes qui auront pour but de retenir le regard !

Une production horticole autosuffisante

Les serres et les terrains municipaux de production Les serres et les terrains municipaux de production sont situées zone de l’Hippodrome.

La direction des espaces verts dispose d’une équipe spécialisée pour la production des fleurs et plants dont a besoin le territoire communal. Les serres de production et les terrains de production sont situées zone de l’Hippodrome. Elles produisent environ 150 000 plants par an, assurant ainsi une autosuffisance au service des espaces verts. Pour assurer le fleurissement des espaces verts, il ne faut pas moins de 3 350 m2 de serres, 3 300 m2 de culture hors sol et 1 250 m2 de culture en pleine terre.

La carte interactive des jardins publics

Service des paysages

Hôtel de Ville et d'Agglomération

44, place Saint-Corentin - 29000 Quimper - Tél. 02 98 98 88 87 - espaces.verts@quimper.bzh