Stratégie patrimoniale : une nécessité pour la collectivité

Comme toutes les collectivités, la ville de Quimper dispose d’un patrimoine nécessaire à son fonctionnement et à ses missions. Dès son arrivée, l’équipe municipale a décidé d’engager une gestion dynamique du patrimoine immobilier de la collectivité.

Le patrimoine immobilier de la Ville totalise 370 bâtiments pour une surface totale de 210 000 m2. Ces bâtiments sont de nature très diverse : cela va des toilettes publiques au stade de football. Le patrimoine englobe par exemple les mairies, les écoles ou groupes scolaires, les locaux sportifs et tous les locaux municipaux mis à la disposition d’associations et de structures.

Sur l’année, la consommation énergétique pour le chauffage représente 1,5 million d’euros. Le coût des travaux d’entretien courant s’élève annuellement à 4 millions d’euros.

Une obligation légale de mise aux normes

De nombreux bâtiments ne sont pas aux normes énergétiques et d’accessibilité. Beaucoup sont vétustes.

Pour respecter les obligations légales de mise aux normes, 85 % des bâtiments nécessitent des travaux. Le coût de ces mises aux normes a été évalué entre 20 et 30 millions d’euros.

Stratégie patrimoniale : pourquoi une telle démarche ?

La mise en œuvre d’une gestion dynamique du patrimoine immobilier passe par un état des lieux de l’existant, afin d’élaborer des scénarios sur l’avenir des bâtiments.

Il est ainsi possible de déterminer les bâtiments qu’il est nécessaire de garder et ceux dont la collectivité doit se séparer.

Des investissements peuvent également être décidés. L’objectif ? Remplacer du bâti énergivore, peu accessible et mal adapté dont les coûts d’aménagement seraient élevés, par des structures aux normes sécurisées, et parfaitement adaptées et appropriées à un usage moderne.

Cette stratégie patrimoniale s’intègre parfaitement dans l'évaluation des politiques publiques, que je mène actuellement avec Valérie Gacogne. Notre objectif est d’optimiser la gestion de ce patrimoine pour réaliser des économie substantielles à terme tout en s’adaptant aux nouveaux besoins de la population.

Georges-Philippe Fontaine, adjoint chargé des finances et de la stratégie financière

Les projets en cours

La municipalité a donc fait le choix de lancer plusieurs projets :

  • le nouveau bâtiment des services publics à la Providence,
  • la rénovation des halles en centre-ville,
  • la construction d’une salle des fêtes à Penvillers,
  • la création dune maison des associations à Ergué-Armel,
  • la rénovation des locaux de l’Arpaq,
  • la réhabilitation de l’ancienne auberge de jeunesse en maison associative,
  • le déménagement de la direction des systèmes d’information pour un nouveau bâtiment,
  • le déménagement des archives municipales pour un nouveau bâtiment, zone de l’Hippodrome.

Des économies en vue

Ces nouveaux bâtiments seront économes au niveau énergétique, aux normes d’accessibilité. Ils seront sécurisés et complètement adaptés aux activités des agents ou des personnels et bénévoles associatifs ainsi qu’à l’accueil du public.

Il s’agit également de diminuer les coûts de fonctionnement direct (chauffage, électricité, eau, assurances, nettoyage) et les coûts indirects induits auparavant par l’éparpillement du patrimoine (déplacements des agents pour l’entretien, la surveillance, la gestion de ces locaux).

Un maximum de services au meilleur coût

À terme, les objectifs sont :

  • de diminuer la facture globale et de faire des économies.
  • de repenser les modes de fonctionnement et d’utilisation des locaux en les mutualisant, en rationalisant leur utilisation pour proposer un service efficace à la population.
  • libérer du foncier pour permettre le développement de nouveaux projets notamment la création de logements en cœur de ville.

La Ville a d’ores et déjà commencé à se séparer de bâtiments, à l’issue notamment de l’audit mené pour l’élaboration du projet de salle associative à Ergué-Armel. Cette dynamique va s’accentuer dans les mois à venir.

Élu de référence

Georges-Philippe Fontaine Photo : Jean-Jacques Banide

Georges-Philippe Fontaine
3ème adjoint chargé des finances et de la stratégie financière

Mairie de Quimper
44, place Saint-Corentin
CS 26004 - 29107 Quimper
georges-philippe.fontaine@quimper.bzh
Téléphone : 02 98 98 89 49

Ville de Quimper
Contact

Hôtel de ville et d'agglomération de Quimper
44 place Saint-Corentin
CS 26004 - 29107 Quimper cedex
02 98 98 89 89 - contact@quimper.bzh

Horaires

Ouverture de l'accueil
En semaine : 8h30 - 18h
Samedi matin : 9h - 12h

Ouverture de l'état civil
En semaine : 8h30 - 17h
Samedi matin : 9h - 12h